Pellerinage musical avec J’ay pris amour


Publié le 9 avril 2017

L’ensemble J’ay pris amours offrira une douzaine de chansons à l’occasion de leur prochain concert.

©Gracieuseté

MUSIQUE. L’ensemble de musique médiévale J’ay pris amours revient avec un tout nouveau spectacle. Le samedi 29 avril, à 20h, sur la scène de l’École de musique Jésus-Marie, ils interpréteront une sélection de musiques et de chants tout droit sortie du XIVe siècle. 

Le récital El Llibre Vermell Montserrat regroupe des cantiques latins et catalans qui étaient jouées pour accueillir les pèlerins qui terminaient leur long voyage à Montserrat, près de Barcelone en Espagne.

«C’était tellement populaire que les moines ont fait préparer des chants pour entretenir cette foule qui arrivait constamment. Le genre prédominant, bizarrement, c’étaient des chansons à danser. Dans le temps, les églises devenaient le lieu social de la Ville», a expliqué le directeur musical du groupe, Richard Pageau.

Ce dernier ajoute que même si les mélodies qui seront interprétées ne sont pas connues, le spectacle demeure très accessible. C’est la facture populaire de la musique qui permettra au public de s’y retrouver et de s’y amuser. «Ce sont des chants très abordables. Ça va au-delà de la musique du Moyen-Âge puisque c’est une musique d’une très grande beauté», a-t-il commenté.

Aussi anciens soient-ils, ces airs ont encore aujourd’hui une résonance contemporaine, poursuit-il. «On parle d’amour, de tolérance envers les autres. Ce sont toute sorte de détails qui ressortent quand on regarde l’actualité. Dans certains aspects, c’est étonnamment moderne.»

Les 11 musiciens ne seront pas seuls sur scène. Pour cette prestation, ils seront accompagnés de quelques jeunes du primaire. Ces élèves du Programme Arts Langues et Sports participent, dans le cadre de leur formation, à des ateliers de chant.