Un nouveau festival punk et métal à Lévis cet été

YOFO Fest


Publié le 19 avril 2017

Tous les spectacles se dérouleront au bar le Cluster de Lévis.

©Gracieuseté - blackroomvisuals

MUSIQUE. Nouveau joueur sur la scène rock de Québec: le YOFO Fest prévoit casser la baraque au bar le Cluster de Lévis, les 9 et 10 juin prochain.

Voilà plusieurs années que Frédéric Ouellet coorganisait des spectacles sur la Rive-Sud avec son groupe de métal Feels like home. Et chaque fois: les fans répondaient à l'appel. «À nos quatre derniers spectacles, on a fait salle comble, se réjouit le guitariste au bout du fil.  De là, on a eu l'idée de créer notre propre festival.»

Le YOFO (acronyme de «You Only Fest Once»: un dérivé du populaire mantra YOLO) a été chercher de gros noms pour sa première édition: Mute et Anonymus; véritables monuments de la scène alternative québécoise, trônent en tête d'affiche de l'événement.

L'affiche du YOFO Fest 2017
Gracieuseté - YOFO Fest

«On a une programmation très diversifiée. On a des groupes très métal, d'autres plus punk, d'autres rock à la base: c'est l'occasion de découvrir des groupes de Québec, de Montréal, de Saguenay…»

Tous les spectacles de cet été se tiendront à l'intérieur du bar le Cluster. Les promoteurs visent toutefois à se produire sur une scène extérieure dès l'an prochain. En attendant, une petite esplanade extérieure sera érigée afin que les amateurs puissent se procurer de la marchandise et des objets promotionnels des différents groupes.

Pour son lancement, le YOFO vise à vendre 200 billets pour les soirées de vendredi et samedi. Des laissez-passer pour tout le week-end sont disponibles en prévente durant tout le mois d'avril au coût de 41$.

Effervescence

C'est un secret de polichinelle que la Rive-Sud a un amour tout spécial pour les sonorités brutes du rock alternatif. «Lévis, ville du rock», populaire concours musical local, porte bien son nom, selon Frédéric Ouellet. «On pense à Festivent, souvent les spectacles les plus populaires sont ceux avec des groupes rock. Il y a une bonne scène locale, les fans sont fidèles», évoque le métalleux.