Un spectacle gospel aux allures de fête


Publié le 16 avril 2017

Le Chœur Gospel Station 8 sera en spectacle le 22 avril.

©Gracieuseté

MUSIQUE. Le Chœur Gospel Station 8 propose un voyage dans le temps à travers l’histoire de la musique gospel. Mosaïque de gospel sera présenté le samedi 22 avril à L’Anglicane. Il remontera aux racines de ce style jusqu’à ce qu’il est devenu aujourd’hui.

«L’objectif est de faire connaître le gospel et tous ses visages», a expliqué la directrice musicale Ève-Marie Laflamme. Ce style, né dans les années 1930 aux États-Unis, reflète la réalité que vivait la communauté afro-américaine à l’époque. Depuis, il s’est transformé en étant influencé par les mélodies R&B ou soul, par exemple.

Le spectacle proposera une rétrospective de toutes ces époques. «Nous offrirons un répertoire plus large, allant du negro spiritual, qui est à l’origine du gospel, à la musique rock. Nous voulons mettre de l’avant la richesse du style tant au niveau de ses influences que de ses références culturelles. Nous prendrons aussi des chansons qui ne sont pas gospel comme Halleluja de Leonard Cohen et nous les avons réarrangées pour leur donner une saveur gospel.»

Loin d’un spectacle traditionnel Mosaïque de gospel sera plutôt une prestation dynamique qui invitera le public à participer. «On espère qu'ils aient le goût de se lever, de chanter avec nous et de danser. L’objectif c’est vivre un moment avec eux», a souligné Mme Laflamme.

Invitées de marque

Deux chanteuses bien connues du public: l’ex-académicienne, Mélissa Bédard et la participante de La Voix junior, Félicia Caux se joindront au groupe pour ajouter une couleur supplémentaire au spectacle. Il s'agit aussi d'une première pour l'ensemble.

Ève-Marie Laflamme indique que les choristes pourront se nourrir de cette collaboration. «Mélissa Bédard a de l’expérience puisqu’elle a évolué dans le monde professionnel. Elle a déjà un style avec une touche gospel et fait preuve d'une grande générosité. Avec sa participation, je souhaite faire vivre à mes interprètes un moment particulier et magique.»

La directrice musicale connaissait la jeune Félicia pour l’avoir rencontrée dans différents concours de chant. Son talent et sa voix l’ont séduite. «J’ai eu un coup de cœur. Elle cadrait bien dans le style.» Aussi, elle a ajouté qu’il s’agissait d’une occasion rêvée pour donner de la visibilité à une artiste de la relève.