Lévis souligne la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie


Publié le 17 mai 2017

En 2017, c'est une trentaine d'organismes qui composent la Table nationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie des réseaux de l'éducation.

©TC Media - Sophie Rouillard

SOCIÉTÉ.La Ville de Lévis invite les citoyennes et les citoyens à prendre part aux activités prévues à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie qui se déroule aujourd’hui.

«Lévis est une ville fondamentalement ouverte à la diversité, où les propos dénigrants envers la communauté lesbienne, gaie, transgenre et bisexuelle (LGTB) ne peuvent être tolérés», a affirmé le maire Gilles Lehouillier. Sous le thème Peu importe le genre,  la campagne fait la lumière sur les enjeux humains auxquels la communauté LGTB est trop souvent confrontée. La Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie est une bonne occasion de faire le point sur les avancées de notre société, mais également de lancer un message d’acceptation et de respect à l’égard de nos concitoyens  quelle que soit leur orientation sexuelle, a ajouté le premier magistrat.