Le conseil en bref


Publié le 16 mai 2017

Le conseil était réuni en assemblée spéciale hier soir.

©TC Media - Archives

LÉVIS. Les élus de Lévis se sont réunis lundi soir à l’occasion d’une assemblée extraordinaire. Ils ont accordé plusieurs contrats notamment pour le pavage et le trottoir afin de devancer le début des travaux.

Travaux de pavage

Le conseil a confirmé l’octroi des contrats pour l’ensemble des travaux de pavage et de trottoirs. Cette année, la ville injectera près de 12 M$ dans l’ensemble des chantiers. Les contrats accordés par arrondissement permettront le début des chantiers de façon simultanée.

Entente avec Hydro-Québec

Dans le cadre du prolongement de la rue Saint-Omer, la Ville a confirmé un engagement pris auprès d’Hydro-Québec, Bell et Vidéotron à propos de l’enfouissement des réseaux câblés. Advenant l’abandon du projet, Lévis devra rembourser l’ensemble des frais d’ingénierie qui sont évalués à 200 000$. L’administration municipale a confirmé son intention de poursuivre sur sa lancée, rappelant que les travaux de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire sont déjà commencés.

Jeux d’eau

Lévis poursuit sur sa lancée de pourvoir les parcs municipaux de jeux d’eau. La Ville a accordé un contrat de 366 528$ pour la mise en place d’installations aux parcs Guy-Dionne, dans le secteur Saint-David et des Grandes-Pointes à Saint-Étienne-de-Lauzon. L’année dernière, la Ville avait fait installer des jeux d’eau aux parcs Renaud-Maillette dans le secteur de Saint-Rédempteur et de la Paix dans le secteur Lauzon. Ils seront en fonction cet été. «Nous invitons les familles à se les approprier», a souligné le maire Gilles Lehouillier.

Collecte matières dangereuses

Lévis a attribué un contrat de 183 130$ pour la récupération des matières dangereuses à l’Écocentre jusqu’en 2020. «Les matières dangereuses englobent tout ce qu’on ne peut pas récupérer à l’Écocentre comme la peinture», a précisé le conseiller Guy Dumoulin.

Contribution à la Croix-Rouge

Lévis a confirmé par voie de résolution le montant de 25 000$ qu’elle donnera à la Croix-Rouge. L’argent ira dans le fonds Secours pour les inondations printanières – Québec.